Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Adresses | Plan du site |
Paroisse
Notre-Dame du Rosaire
194, rue Raymond Losserand
75014 PARIS
Tél : 01 45 43 13 16
Dans la même rubrique

Agenda

««  2018  »»
««  Avril  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Événements prochains ou récents
Aucun événement à venir dans les 6 prochains mois
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Le mot du curé « Dimanche 10 avril - 3ème Dimanche de Pâques : « Seigneur, Toi tu sais tout : tu sais bien que je t’aime »

Dimanche 10 avril - 3ème Dimanche de Pâques : « Seigneur, Toi tu sais tout : tu sais bien que je t’aime »

Lac de Tibériade !
Lieu du premier appel…Comment imaginer que Pierre n’y pense pas.
Lieu de la dernière rencontre personnelle entre Jésus et Pierre.
Pierre qui saute de la barque pour être le premier à arriver au rivage, mais Pierre qui devait bien être quelque peu inquiet au fond de lui-même, prêt à accepter les remontrances justifiées de son maître qu’il venait de trahir.

Quelle n’a pas dû être sa surprise d’entendre Jésus lui poser cette question à la fois simple et fondamentale :
« Pierre m’aimes-tu vraiment plus que ceux-ci ? »
Pierre répond : « Oui Seigneur, tu le sais, je t’aime »
Affirmation nette qui ne semble pas marquée par le moindre doute, mais sans comparaison aux autres.
Deuxième demande. Deuxième réponse à l’identique.

Mais lorsque le Christ interroge Pierre pour la troisième fois il y a alors tout un basculement.
Nous ne sommes plus dans l’affirmation. Pierre se dépossède en affirmant que la réponse ne peut alors venir que de celui qui pose la question : « Seigneur, Toi qui sais tout… »
Oui, le seul qui peut savoir si je t’aime c’est Toi. La réponse ne m’appartient pas. Je m’en remets à Toi, Seigneur.

Et nous, et moi, que puis-je répondre à cette même question.
Aimer Dieu ??? Puis-je être sûr de ma réponse ?
Comme Pierre mettons notre confiance en Jésus-Christ pour pouvoir ensuite répondre à son appel : «  Suis-moi  »

Père Gérard BOËT