Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Adresses | Plan du site |
Paroisse
Notre-Dame du Rosaire
194, rue Raymond Losserand
75014 PARIS
Tél : 01 45 43 13 16
Dans la même rubrique

Agenda

««  2018  »»
««  Août  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Événements prochains ou récents
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Le mot du curé « Dimanche 10 décembre - 2ème dimanche de l'Avent : Merci, Mgr Vingt-Trois

Dimanche 10 décembre - 2ème dimanche de l’Avent : Merci, Mgr Vingt-Trois

« Je continuerai à prier pour vous comme j’espère que vous prierez pour moi ». C’est par ces mots que celui qui était notre pasteur depuis 2005 achève le message qu’il a adressé aux catholiques de Paris jeudi dernier, jour où le pape François a nommé Mgr Michel Aupetit pour lui succéder.

Au moment où il s’apprête à quitter sa charge, nous pouvons, avec l’assurance de notre prière, lui dire notre reconnaissance. Nous sommes nombreux à avoir des motifs personnels de le faire. C’est évidemment mon cas à l’égard de celui qui non seulement m’a ordonné prêtre mais qui, avant ou après cela, s’est montré disponible chaque fois que je me suis adressé à lui. Mais sur un plan plus collectif, nous pouvons je crois rendre grâce à Dieu pour la manière dont le Cardinal Vingt-Trois a su mettre sa connaissance aiguë du Paris des dernières décennies au service de l’amour. « Les besoins changent, les personnes et leurs disponibilités aussi, mais la dynamique de l’amour reste la même », déclare-t-il d’ailleurs dans sa dernière interview à Paris Notre-Dame (édition du 7 décembre 2017, n° 1696, dossier, page V).

J’ai fortement ressenti cela les deux fois où il m’a parlé de notre paroisse depuis qu’il m’y a nommé. J’ai eu l’occasion de dire qu’il avait été très intéressé par l’exposition qu’il avait vue à l’occasion du centenaire de l’église, que nous avons récemment pour partie ressortie. « Elle montrait une extraordinaire évolution en seulement un siècle. Si tu peux la voir, elle t’aidera à entrer dans l’histoire de ce quartier, à comprendre ce qui s’y est passé avant toi, et à rejoindre les gens dans leur vie », me disait-il.

Connaître l’histoire. Y entrer. Comprendre pour aimer. Ces conseils, mis en œuvre par un homme que nous laissons prendre un repos auquel il aspirait, demeureront après lui. Puissions-nous nous en saisir.

Pour ces conseils, pour votre simplicité, pour votre humour, et pour tout ce que chacun a dans le cœur à votre endroit, merci Père.

Père Emmanuel TOIS