Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Adresses | Plan du site |
Paroisse
Notre-Dame du Rosaire
194, rue Raymond Losserand
75014 PARIS
Tél : 01 45 43 13 16
Dans la même rubrique

Agenda

««  2018  »»
««  Novembre  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Événements prochains ou récents
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Le mot du curé « Dimanche 24 juin - 12ème dimanche ordinaire : Habillé en prêtre !

Dimanche 24 juin - 12ème dimanche ordinaire : Habillé en prêtre !

J’ai toujours pensé que la manière de s’habiller d’un prêtre dépendait largement autant de l’environnement dans lequel il est envoyé que de ses goûts personnels. Mais mon propos est moins d’ouvrir un chapitre dont je suis toujours étonné qu’il déchaîne les passions -même chez les fidèles- que de m’amuser un peu, à l’approche des vacances, de la relativité des choses.

Après le magnifique concert donné récemment en notre église par le choeur de la paroisse orthodoxe de la Présentation de la Mère de Dieu, les organisateurs m’ont fait passer un compte-rendu très aimable pour notre communauté. Ils s’y réjouissaient notamment de la présence l’un à côté de l’autre du prêtre orthodoxe, « en soutane », et du prêtre catholique, « en civil ».

Quelques jours plus tôt, revenant d’un mariage célébré près du Mont saint-Michel, la grève SNCF m’avait contraint à faire du stop entre Avranches et Rennes. Mon chauffeur, un jeune de vingt-cinq ans qui, après m’avoir demandé ce que je faisais dans la vie, m’avait confié avoir reçu une éducation très laïque, me partageait outre sa grande bienveillance à l’égard du « phénomène religieux », sa conviction de ce qu’aucun signe religieux ne devrait être interdit. Et il ajoutait : « bon d’accord, aujourd’hui vous n’êtes pas habillé en prêtre, mais si vous l’étiez je trouverais cela bien ».

Sic ! Oui sic car … dans les deux cas j’étais tout de noir vêtu, affublé d’un col romain qui me faisait tout le tour du cou !

Bonne fête de Saint-Jean Baptiste à tous. A propos, de quoi était-il vêtu ? ;-)

Père Emmanuel Tois